02 43 82 50 39

Comment financer votre formation ?

De nouvelles modalités de financement ont été instaurées avec la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle et définissent de nouvelles règles, selon votre statut, salarié ou demandeur d'emploi :

Pour connaître les modalités de financements d’une formation, nous vous invitons à vous rapprocher de la personne qui gère ce budget dans votre structure. En règle générale, un devis accompagné du programme vous sera utile pour formuler une demande de prise en charge auprès de votre employeur. Contactez-nous pour obtenir ces éléments.

 

Voici quelques dispositifs de financements existants :

 

Le Plan de Formation
Le plan de formation rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Il peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience. L’élaboration du plan de formation est assurée sous la responsabilité pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel.


Le Compte Personnel de Formation
Pour les salariés, le CPF est alimenté en heures de formation dont le nombre varie selon la durée du travail. Par exemple, un salarié à temps plein verra son CPF crédité de 24 heures par an, dans la limite de 150 heures. Un salarié à temps partiel acquerra un nombre d’heures calculé, pour une année complète de présence, en proportion de son temps de travail ; par exemple, s’il est à mi-temps en 2015, il acquerra 12 heures au titre de son CPF pour 2015, sauf si un accord de branche ou d’entreprise prévoit un mode de calcul plus favorable. Exception faite des heures issues du DIF et non utilisées au 31 décembre 2014, les premières heures seront créditées sur le CPF début 2016 au titre de l’activité salariée exercée en 2015

 

Le Congé Individuel de Formation (CIF)
Le CIF est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou encore d’organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d’entreprises (AGECIF).

 

Les périodes de professionnalisation
Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés en contrat à durée indéterminée, notamment ceux qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou qui sont âgés d’au moins 45 ans et disposent d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la dernière entreprise qui les emploie. Sont également concernés les salariés titulaires d’un contrat unique d’insertion (CUI).


Le Droit Individuel à la Formation (DIF)
Depuis le 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation (CPF) s’est substitué au DIF qui, depuis cette date a cessé d’exister (exception faite de la Fonction publique). Les droits acquis au titre du DIF au 31 décembre 2014, et non consommés, peuvent être utilisés dans le cadre du nouveau CPF jusqu’au 31 décembre 2020. Les employeurs ont jusqu’au 31 janvier 2015 pour communiquer par écrit à chacun de leurs salariés, le solde d’heures DIF non consommées au 31 décembre 2014.

 

 

Une Aide individuelle à la formation, pour quoi faire ?
L' aide individuelle à la formation (AIF) de Pôle emploi permet aux demandeurs d'emploi de bénéficier d'un complément financier pour suivre une formation. Elle sert à contribuer au financement des frais pédagogiques de formation suivie par des demandeurs d'emploi ou des bénéficiaires de CSP (contrat de sécurisation professionnelle). L’AIF de Pôle emploi est complémentaire aux aides équivalentes des Conseils Régionaux et de toute autre collectivité publique et des OPCA.

L'Aide Individuelle à la Formation
L' aide individuelle à la formation (AIF) de Pôle emploi permet aux demandeurs d'emploi de bénéficier d'un complément financier pour suivre une formation. Elle sert à contribuer au financement des frais pédagogiques de formation suivie par des demandeurs d'emploi ou des bénéficiaires de CSP (contrat de sécurisation professionnelle). L’AIF de Pôle emploi est complémentaire aux aides équivalentes des Conseils Régionaux et de toute autre collectivité publique et des OPCA.