02 43 82 50 39

Être bientraitant en établissement pour personnes âgées

vvv


La bientraitance est avant tout un savoir être, c'est-à-dire, une façon d’être, une attention bienveillante dans les relations journalières avec les résidents et leurs proches et ce n’est pas simple :

Je retourne une résidente délicatement pour lui faire sa toilette. La résidente pousse un gémissement, (comme si je lui avais fait mal !). Vu l’extrême délicatesse que j’y ai mis, j’aurais tendance à dire avec gentillesse : « oh, voyons, je ne vous ai pas fait mal ». Je tente par là d’affirmer ce que j’ai fait (de délicat) et de nier ce qu’elle a exprimée (sa plainte, expression de son ressenti). Il s’agit d’une violence, inconsciente et qui peut paraître normale et ordinaire à beaucoup d’accompagnants.

L'entreprise évolue au sein d'environnements toujours plus exigeants dans lesquels chaque intervenant doit, pour réussir, démontrer une réactivité, une adaptabilité et un véritable engagement.
Cette recherche d'efficacité impacte, de facto, chaque manager dont on attend qu'il sache entretenir l'envie de s'impliquer, le désir de progresser et la volonté de réussir de chaque acteur.
Tour d'horizon des outils de la motivation et mise en pratique sont les clés qui vous seront livrées ici

Compétences visées

  • Prendre conscience que la bientraitance est avant tout un savoir être
  • Contribuer au développement d’un climat bien traitant
  • Savoir reconnaître repérer et gérer les maltraitances observées.
  • Connaître les conditions institutionnelles favorisant une culture de la bientraitance.
  • Promouvoir ou développer une culture institutionnelle bien traitante 
  • Connaître les recommandations de bonnes pratiques de l’ANESM (Agence Nationale de l’Evaluation et de la qualité des établissements et Service sociaux et Médico-sociaux).

Contenu de la formation

Cette formation répond à 3 grands objectifs :
- Favoriser une vision positive du vieillissement : notion d’individuation.
- Prendre conscience que le déni de ressenti est une forme de maltraitance.
- Sensibiliser les personnels aux bonnes pratiques professionnelles définies par l’ANESM

 

Appréhender ce qui caractérise la personne âgée 
Les représentations de chacun à propos de la personne âgée.
Définition de la sénescence, de la dépendance et de l’individuation.


Comprendre la violence douce ou le déni du ressenti de l’autre.
Les relations difficiles vécues avec les personnes âgées et les sources de satisfactions dans les rapports avec elles. 
Le concept de violence douce, le déni de ressenti, l’autonomie psychique, en lien avec le déni de ressenti.


Définir la  bientraitance
La personne âgée dans sa singularité.
Le guidage non directif et la reformulation 
Le concept de considération d’autrui et les conditions nécessaires.
Qu’est-ce que L’ANESM et quel est son rôle ?


Être bientraitant
Intégrer la notion « d’être » bien traitant.
Le concept d'«  Etre soi »  ou la liberté intérieure.
Les conditions de la bientraitance et les recommandations de l’ANESM.


Identifier la maltraitance et connaître les violences répréhensibles par la loi.
Les représentations de la violence et les risques dans nos institutions. 
Les notions de vulnérabilité, de pouvoir, d'angoisse et la pulsion de mort. 
La définition de la maltraitance retenue par l’ANESM.
Violences répréhensibles par la loi et signalement.
La violence subie par les personnes âgées de la part de leurs proches, des soignants. 


Visualiser les conditions d’une institution ouverte et bien traitante
Petit guide  pratique : être bien traitant.
La bientraitance institutionnelle. Qu’est-ce ?

1ère séquence : Appréhender ce qui caractérise la personne âgée 
Les représentations de chacun à propos de la personne âgée.
Définition de la sénescence, de la dépendance et de l’individuation.
2ème  séquence :  Comprendre la violence douce ou le déni du ressenti de l’autre.
Les relations difficiles vécues avec les personnes âgées et les sources de satisfactions dans les rapports avec elles. 
Le concept de violence douce, lLe déni de ressenti, l’autonomie psychique, en lien avec le déni de ressenti.
3ème  séquence : Définir la  bientraitance
La personne âgée dans sa singularité.
Le guidage non directif et la reformulation 
Le concept de considération d’autrui et les conditions nécessaires.
Qu’est-ce que L’ANESM et quel est son rôle?
4ème  séquence :  Être bientraitant
Intégrer la notion « d’être » bien traitant.
Le concept d'«  Etre soi »  ou la liberté intérieure.
Les conditions de la bientraitance et les recommandations de l’ANESM.
5ème  séquence : Identifier la maltraitance et connaître les violences répréhensibles par la loi.
Les représentations de la violence et les risques dans nos institutions. 
Les notions de vulnérabilité, de pouvoir, d'angoisse et la pulsion de mort. 
La définition de la maltraitance retenue par l’ANESM.
Violences répréhensibles par la loi et signalement.
La violence subie par les personnes âgées de la part de leurs proches, des soignants. 
6ème séquence : Visualiser les conditions d’une institution ouverte et bien traitante
Petit guide  pratique : être bien traitant.
La bientraitance institutionnelle. Qu’est-ce 

Les + de la formation

La formation est menée de façon très interactive, en faisant appel à des exemples exprimés par les stagiaires.