02 43 82 50 39

Organiser sa mémoire

vvv


Numéro de dossier, visage et nom d'un client, code d'accès... Vous sollicitez chaque jour vos neurones pour une grande quantité d'informations, et parfois, c'est le trou... . Défaillir n'est pas une fatalité et améliorer sa mémoire n'est pas une question d'âge.
Quelques clés de compréhesnion et exercices plus tard, vous pourrez prendre conscience des capacités de ce cerveau, fidèle serviteur qui se muscle et se cultive.

Numéro de dossier, visage et nom d'un client, code d'accès... Vous sollicitez chaque jour vos neurones pour une grande quantité d'informations, et parfois, c'est le trou...


Défaillir n'est pas une fatalité et améliorer sa mémoire n'est pas une question d'âge.


Quelques clés de compréhension et exercices plus tard, vous pourrez prendre conscience des capacités de ce cerveau, fidèle serviteur qui se muscle et se cultive.

 

L'entreprise évolue au sein d'environnements toujours plus exigeants dans lesquels chaque intervenant doit, pour réussir, démontrer une réactivité, une adaptabilité et un véritable engagement.
Cette recherche d'efficacité impacte, de facto, chaque manager dont on attend qu'il sache entretenir l'envie de s'impliquer, le désir de progresser et la volonté de réussir de chaque acteur.
Tour d'horizon des outils de la motivation et mise en pratique sont les clés qui vous seront livrées ici

Compétences visées

  • Démontrer que la memoire est une organisation logique.
  • Prendre conscience de la manière dont on mémorise pour mieux utiliser nos aptitudes.
  • Supprimer ou réduire des blocages qui provoquent généralement une diminution de nos possibilités.
  • Découvrir, s’approprier les outils et méthodes pour développer notre capacité à memoriser.
  • Savoir agir et faire fonctionner notre memoire à plein régime et à tout âge.
  • Retrouver ses capacités à bien memoriser.

Contenu de la formation

1ère séquence : Identifier notre connaissance de la mémoire
Ce que l’on sait du cerveau et de la mémoire
Les étapes de la mémoire : la phase immédiate, la phase à court terme et la phase à long terme.
Les trois R : Repérer, Retenir, Retrouver.

 

2ème séquence : Evaluer sa mémoire et repérer son propre style de mémoire
Reconnaître et faire l’expérience des différents types de mémoire : mémoire visuelle, auditive ou verbale
Recherche et évaluation de sa meilleure mémoire : tests divers.
Les conditions nécessaires à une bonne mémoire : l’alimentation, le sommeil, la relaxation.
Les « poisons » de la mémoire, les « trous » de mémoire et les « vertus » de l’oubli.

 

3ème séquence : S’entraîner à des techniques de mémorisation
Développer sa concentration et retenir ce qui est important.
L’éducation de la mémoire : les rythmes d’apprentissage (attention-pause-réactivation).
La mémoire et les procédés : les méthodes mnémotechniques, l’apprentissage nocturne (l’hypnopédie).
Savoir retenir et restituer les lieux, les itinéraires, les noms propres, les visages, les chiffres pour les utilisations spéciales, les visites, déplacements, rendez-vous…
Savoir retrouver des connaissances.

 

4ème séquence : Utiliser la mémoire dans la vie professionnelle
Découvrir les différentes formes de perception et développer ses capacités de perception.
Savoir retenir ses lectures, savoir mieux mémoriser en écoutant.
Comment s’approprier les données et les organiser.

Les + de la formation

Méthodes actives et dynamiques d’où une implication personnelle importante
demandée à chaque stagiaire.
 Apports théoriques.
 Exercices, jeux, destinés à stimuler l’imagination, la mobilité mentale et l’esprit de
logique.
 Grilles de diagnostic.
 Evaluation en commun à la fin de chaque séance.
 Plan d’action et mise en application sur le terrain pendant l’intersession afin de
concrétiser le plus rapidement possible les méthodes et les outils diffusés.
  • Méthodes actives et dynamiques d’où une implication personnelle importante demandée à chaque stagiaire.
  • Apports théoriques.
  • Exercices, jeux, destinés à stimuler l’imagination, la mobilité mentale et l’esprit de logique.
  • Grilles de diagnostic.
  • Evaluation en commun à la fin de chaque séance.
  • Plan d’action et mise en application sur le terrain pendant l’intersession afin de concrétiser le plus rapidement possible les méthodes et les outils diffusés.